Histoire

L’Association dite « ELAN GYMNIQUE ROUENNAIS », fondée en 1952 par la fusion de la « ROUENNAISE », fondée en 1881 et de « l’ELAN GYMNIQUE DE ROUEN », fondé en en 1930, a été déclarée à la Préfecture le 13 février 1952. Elle a reçu le numéro d’affiliation 2889 et la parution au Journal Officiel daté du 23 février 1952.

D’abord orienté sur la gymnastique masculine, l’Elan Gymnique Rouennais s’est très vite spécialisé dans la gymnastique féminine pour être aujourd’hui parmi les 5 meilleurs de France.

Le titre de Champion de France de Division Nationale 1 a d’ailleurs été gagné en 2010, la Coupe de France en 2013  et le titre de CHAMPION de France TOP 12 en 2014 !

Après un mouvement très médiatique dans  les années 1970 aux Etats-Unis, sous l’impulsion de Jane Fonda, le Fitness est arrivé en France dans les années 1980, sous l’influence de Véronique et Davina.

Le Président  de l’époque a eu la clairvoyance de  créer une section « Remise en Forme » pour financer la section gymnastique. Bien mal lui en prît, car c’est aujourd’hui une bonne ressource financière pour la gymnastique.

Les années 1990, la Fédération Française de Gymnastique développe des programmes spécifiques pour les 2-6 ans, c’est l’activité Baby Gym. L’objectif étant de favoriser le développement psychomoteur des « tout-petits » (marcher, sauter, rouler, se balancer, jouer, imiter, imaginer et explorer…). L’EGR sera précurseur du  développement de la Baby Gym dans la Région en créant au sein du club plusieurs sections. Aujourd’hui, c’est  260 Baby Gym que l’EGR accueille chaque année sur 3 sites.

Les années 2000 laissent entrevoir une  réelle préoccupation d’intégration des « handicapés » dans le sport et de la pratique féminine dans les Zones Urbaines Sensibles. Nous avons également un léger glissement des licenciés « compétitifs » au profit de licenciés « loisirs ». Au niveau de la population en général, de grandes différences s’observent dans les manières de concevoir les activités physiques et sportives, dans leur inscription quotidienne ou hebdomadaire et dans le cadre des loisirs.

Fin 2012, une instruction du Ministère relative à la mise en œuvre opérationnelle des mesures incite à promouvoir  et développer la pratique des activités  physiques et sportives comme facteur de santé publique. Nous rentrons dans l’ère du SPORT /SANTE/ BIEN-ETRE.

Une nouvelle fois, les Dirigeants de l’EGR ont eu la capacité intuitive de créer au sein même de l’EGR ces sections (Sport Adapté, Développement de la Pratique Féminine dans les ZUS et Sport-Santé pour les seniors) afin de répondre à ces nouvelles demandes.

Dés 2013, le Pack Senior Actif a été mis en place pour accueillir ce public souvent « fragilisé » et améliorer la santé mentale et l’humeur tout en luttant  contre la sédentarité. En début de saison 2013/2014,  suite aux travaux (auxquels a participé l’EGR) organisés par La Métropole Rouen Normandie au Kindarena (le 7 septembre 2013)  concernant  l’accès à l’activité physique pour les personnes en situation de handicap, nous avons été sensibles à la problématique rencontrée par les enfants en surpoids à pratiquer une activité physique et sportive. C’est aussi à cette occasion que nous avons rencontré le Réseau de Prévention et de Prise en charge de l’Obésité Pédiatrique de Haute-Normandie. Suite à ce constat, l’EGR a décidé de se lancer dans ce projet pour permettre à ces enfants de pratiquer une activité physique adaptée et contrôlée.

En 2014 (au 1er janvier), nous sommes rentrés dans  le dispositif « Service Civique » afin d’aider un jeune (16 ans) se trouvant en décrochage scolaire. Il s’agit d’un engagement volontaire d’une durée de 6 à 12 mois. Eliot Boimard (le jeune) a donc signé un contrat d’engagement de Service Civique avec l’EGR le 1er janvier 2014 pour une durée de 8 mois.

Les missions confiées à Eliot Boismard sont les suivantes :

En novembre 2014, sur la demande de la Présidente du club du SPO Rouen Gymnastique, nous avons réalisé une fusion par dévolution des 2 clubs. Aujourd’hui l’ancienne Présidente du SPO est membre du Comité Directeur de l’EGR. Le SPO comptait 100 licenciés durant la saison 2013/2014, nous comptons à ce jour 61 licenciés. Beaucoup « d’anciennes » ont quitté le club. L’objectif pour 2015/2016 sera de retrouver une centaine de licenciés. 

En 2014 (dernier trimestre), sous la direction de notre Educateur Spécialisé (Monsieur Thibaut Aupert), des séances seront dédiées afin de promouvoir  et développer la pratique des activités physiques et sportives comme facteur de santé publique en direction des publics dits « prioritaires ».

C’est pourquoi 2 nouveaux cours ont vu  le jour :

Pour que cette dernière offre sportive soit possible (Sport & Autisme), Thibaut AUPERT (qui possède déjà une licence APA), a suivi une formation obligatoire de 3 ½ journées (23/05 – 06/06 – 27/06)

C’est pourquoi, le projet de développement de l’ELAN GYMNIQUE DE ROUEN donnera la priorité à :

En 2016 et début d’année 2017, lEGR  s’est positionné pour développer la pratique  de la gymnastique comme outil d’insertion sociale. Nous accueillons déjà une dizaine enfants de l’IDEFHI (Institut Médico Educatif).

Durant le 1er trimestre 2017, avec l’aide de Noël Ophélie (Ambassadrice du Sport au Conseil Départemental de Seine-Maritime), nous avons pris contact avec :

Les premiers cours (1 H / semaine) sont mis en place depuis 2017 :

D’autres conventions vont prochainement être signées avec l’IDEFHI (Aide Sociale à l’Enfance).

Comments are closed.